Mes (més)aventures du mois de juin 2019

études

Pour contraster avec mes autres articles et apporter un souffle de légèreté sur mon blog, je vais commencer une nouvelle série d’articles mensuels qui décriront mes (més)aventures de chaque mois.

Ce mois de juin a été un mois riche en émotions pour moi. Eh oui, je suis enfin diplômée, voilà la bonne nouvelle. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il est aussi temps pour moi de dire au revoir à Shanghai (du moins pour le moment) !

Les cérémonies de fin d’études

Vers mi-juin, mon département (le département de journalisme) a organisé sa cérémonie de fin d’études (毕业典礼, pinyin : bì yè diǎn lǐ ). La journée a été une montagne russe d’émotions : un mélange de stress, de larmes, de bonheur et de rires. Le matin, nous avons eu le champ libre pour se balader dans le campus et prendre des photos avec notre tenue du diplômé. Puis, l’après-midi était consacré à la cérémonie de remise de fin d’études. Et enfin, la journée s’est terminée avec un dîner gratuit dans le restaurant de l’université.

Une semaine plus tard, nous avons eu droit à une deuxième cérémonie de fin d’études qui réunissait cette fois-ci tous les personnes diplômées de master et de doctorat de toute l’université. Revêtus de la toge et de la tenue de cérémonie, nous avons rejoint le gymnase de l’université pour assister à la cérémonie. Cet événement était un tantinet moins émouvant parce qu’il consistait surtout à une succession de discours et de remises de prix d’excellence obtenus par certains étudiants… Mais nous avons tous senti que c’était vraiment la fin de notre temps à Fudan…

Cliquez ici pour lire l’article détaillé sur le déroulement des cérémonies de fin d’études en Chine. (À venir)

La réunion du clan

Mon directeur de recherches a des étudiants sous sa tutelle que depuis peu et c’est pour cette raison qu’on s’est très peu réunis en l’espace de 3 ans. En Chine, les directeurs de recherches ont pour habitude d’organiser des voyages d’une journée, des dîners ou autres pour rassembler tous leurs élèves et créer un lien entre eux, d’où l’idée de clan. Si on s’entend bien avec le directeur de recherches ainsi que nos xuezhang, xuejie, xuedi, xuemei (l’équivalent chinois des mots senpai, kôhai, sunbae, hoobae en japonais ou en coréen), ça devient en quelque sorte notre deuxième famille.

J’adore ces moments de retrouvailles, j’en ressors toujours avec de nouvelles idées et de nouvelles façons de voir les choses. On discute vraiment beaucoup entre nous et notre directeur de recherches partage avec nous ses conseils, toujours très sages.

J’ai hâte d’assister à notre prochaine réunion avec tous les petits nouveaux qui m’appelleront xuejie (je suis dans la cour des grands maintenant, haha).

Les préparations pour un retour imminent en France

J’ai passé mes dernières semaines à Shanghai à remplir des papiers, à récupérer des papiers et à courir partout pour préparer mon départ.

Il a aussi fallu que je prépare mes valises. Et le malheur arriva ! J’avais beaucoup plus de choses que ce je croyais. J’ai jeté ou donné pas mal de choses. Ça m’apprendra à réfléchir à deux fois avant d’acheter la prochaine fois.

À vrai dire, en me remémorant mon mois de juin, je remarque que je n’ai absolument pas pu profiter de mon dernier mois à Shanghai. J’étais vraiment trop occupée avec mon mémoire et les préparatifs pour mon retour en France. Mais étant donné que j’ai de la famille en Chine, je sais que je reviendrai à un moment ou à un autre, et c’est pour ça que je ne suis pas vraiment triste.

Ce mois de juin a été très scolaire ! J’ai quitté le dortoir le 29 juin en laissant derrière moi 3 ans de souvenirs à Fudan et à Shanghai ! Un nouveau chapitre de ma vie est sur le point de commencer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *