Balade au bord de l’eau à Wuzhen

Wuzhen

来过,未曾离开过。 Je suis déjà venu(e) [à Wuzhen] et depuis, mon coeur y est resté.

Ville de Wuzhen

Profitant d’un court instant de répit en mai, mon amie H. et moi sommes allées visiter Wuzhen, une ville d’eau près de Shanghai. 

Les personnes connaissant mal la Chine ignorent l’existence des villes d’eau en Chine. Ce sont des bourgs ou des villes, traversés par des canaux et dans lesquels les habitants ont appris à vivre avec cet élément naturel qu’est l’eauWuzhen est une des villes d’eau les plus connues en Chine, que ce soit parmi les Chinois ou les étrangers. On la surnomme d’ailleurs « la Venise de Chine ». À vrai dire, toutes les villes d’eau chinoises sont appelées ainsi – quelle originalité.

Je rêvais de la visiter depuis 2016, année où j’en ai eu connaissance pour la première fois. Ce bourg a été un véritable coup de cœur. Je compte bien y retourner et profiter de son ambiance nocturne et des petits cafés se trouvant un peu partout !

Wuzhen, « la Venise de Chine »

Avant de parler de Wuzhen, laissez-moi vous expliquer comment sont « classés » les sites touristiques en Chine. Il existe diverses dénominations touristiques possibles, mais aujourd’hui, on va se concentrer sur l’une d’entre elles.

Depuis 2007, l’Administration Nationale du Tourisme de Chine attribue des « notes » aux sites qui, selon elle, méritent d’être visités. Les sites peuvent ainsi être classés de rang A au rang AAAAA (ou rang 5A). On compte à l’heure actuelle environ 259 sites touristiques de rang AAAAA. Ce sont des sites qui sont déjà inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO ou qui ont de grandes chances de l’être dans un avenir proche. Wuzhen est d’ailleurs un site touristique de rang AAAAA.

Situé au nord de la province de Zhejiang, le bourg de Wuzhen (乌镇, pinyin : wū zhèn) offre une escapade nature idéale d’une journée ou d’un week-end (de préférence, un week-end) ! Riche d’une histoire d’environ 7000 ans, le bourg a maintes fois changé de nom avant d’être officiellement appelé Wuzhen en 1950. En l’espace de plusieurs siècles, il a accueilli de nombreux célèbres personnages chinois (cf. liste sur le site officiel) dont le fonctionnaire et poète Li Shen (李绅, pinyin : lǐ shēn) de la dynastie Tang. Li Shen est très connu en Chine, notamment pour son poème min nong :

悯农 (mǐn nóng)

锄禾日当午 (chú hé rì dāng wǔ)

汗滴禾下土 (hàn dī hé xià tǔ)

谁知盘中餐 (shuí zhī pán zhōng cān)

粒粒皆辛苦 (lì lì jiē xīn kǔ)

Le poème décrit le dur labeur des paysans à qui on doit ce qu’on mange dans l’assiette. Ça nous incite à ne pas oublier d’où vient la nourriture qu’on mange et à être reconnaissant envers les personnes concernées.

Promenade dans le xizha

Les touristes choisissent souvent de visiter deux sites principalement. C’est aussi ce qu’on a fait. Ces deux sites se trouvent à deux endroits différents du bourg. On les appelle dongzha (东栅, pinyin : dōng zhà) et xizha (西栅, pinyin : xī zhà). Ils regorgent de musées, de maisons de personnages célèbres et d’autres lieux importants (pagode, temple, ancien bureau de poste etc.).

On a visité plus longuement le xizha. Je vais donc surtout vous parler de cette partie. Le xizha est composé de 12 petites îles, liées entre elles grâce à 60 ponts. C’est beaucoup plus grand et mieux entretenu que le dongzha. Apparemment, il a été rénové récemment, ce qui explique qu’il soit aussi bien entretenu et on peut regretter le côté un peu moins authentique. On y trouve beaucoup de restaurants, quelques boutiques, des salons de thé minuscules avec souvent des places au bord de l’eau (le rêve !).

Puis, on a visité le dongzha de manière très rapide. Il nous a beaucoup moins impressionnées que le xizha et on commençait à être fatiguées. Le dongzha est beaucoup plus petit et moins bien entretenu, mais il y a des boutiques d’artisanat et c’est un lieu où des habitants y vivent vraiment. Vous pourrez jeter un coup d’oeil (discret) à l’intérieur des maisons parce que les habitants les laissent ouvertes (sûrement à cause de la chaleur).

Marchons, marchons… et perdons-nous !

Wuzhen

Étant donné qu’on n’avait pas de plan en tête, on s’est baladées au gré du vent. Ce qui devait donc arriver arriva. On a commencé à traverser divers ponts et prendre des petites ruelles au hasard. On a fini par nous perdre. Sur le chemin, on a eu de la chance de croiser un employé qui nous a gentiment indiqué le chemin vers les grandes ruelles. On était assez perplexes devant ses indications. Oui, perplexes est bien le mot parce qu’on a dû traverser le hall d’un hôtel pour retrouver notre chemin. Les employés n’avaient pas du tout l’air surpris de vous voir, au contraire ils avaient l’air habitués à voir des gens perdus traverser le hall de l’hôtel. On s’est perdues deux fois et les deux fois, on a dû traverser l’intérieur d’un hôtel, la deuxième fois, on a même traversé la cour d’un hôtel, haha.

Je crois que c’est ce que j’apprécie le plus à Wuzhen. C’est un endroit extrêmement touristique, mais c’est resté très convivial, du moins pour l’instant.

Un véritable voyage dans le temps

Dès l’instant où vous posez un pied à Wuzhen, c’est comme si vous avez fait un bond dans le temps ! La vue des gondoles qui traversent les eaux de Wuzhen, les teintures de soie à l’ancienne, les restaurants avec des tables d’époque et en bois… Tout ça vous ramènera à une autre époque. En tout cas, c’est ce que j’ai ressenti !

Et finissons avec mon endroit préféré dans le xizha. À l’opposé de la porte l’entrée se trouve un théâtre d’eau. En vérité, vous n’allez trouver que des rangées de bancs et en face de celles-ci, un rempart d’eau, puis les vestiges de l’ancien théâtre. J’ai adoré m’asseoir sur les bancs et imaginer comme ça devait être animé lors des prestations dans l’ancien temps. Je trouve cet endroit absolument apaisant

Mon seul petit regret, c’est de ne pas avoir vu le paysage de nuit. J’aurais aimé voir le xizha illuminé de mille feux et le reflet des habitations dans l’eau à la lueur des lanternes…

Telle l’accroche de la ville, je suis allée à Wuzhen et une partie de mon coeur y est restée ! J’espère pouvoir y retourner très vite et y rester au moins une nuit !


Informations pratiques 

Adresse

浙江省桐乡市乌镇石佛南路18号
No. 18 South Shifo Road, Tongxiang, Jiaxing City, Zhejiang Province

Horaires

Durant la période estivale (du 1er mai au 8 octobre), le xizha est ouvert de 8h jusqu’à 17h30 et le dongzha, de 7h jusqu’à 18h.
Durant la période hivernale (du 9 octobre au 30 avril), le xizha est ouvert de 8h jusqu’à 17h et dongzha, de 7h jusqu’à 17h30.

Prix et achat des tickets

Dongzha : 110 RMB/personne 
Xizha : 150 RMB/ personne 
Dongzha+xizha : 190RMB/personne 
(Pour le coup, les prix ne sont vraiment pas donnés. ) 
Il y a des tarifs réduits, sur présentation d’un justificatif, pour les personnes âgées de plus de 60 ans, pour les enfants entre 1m20 et 1m50 et pour les étudiants (excluant ceux qui sont en master et en doctorat). 
Voilà les prix réduits
xizha 100RMB/personne, donghza 80/RMB et xizha+dongzha 135RMB/personne (personnes âgées de plus de 60 ans) ; 
xizha 75RMB/personne, dongzha 55RMB/personne et xizha+donghza 135RMB/personne (enfants entre 1m20 et 1m50 et étudiants). 
Enfin, l’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 1m20.

Moyens de transport

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a pas de gare à Wuzhen. Pour y accéder, il faut donc arriver dans la ville voisine, Tongxiang (桐乡, pinyin : tóngxiāng), puis prendre un autre moyen de transport qui vous emmènera à Wuzhen. Mais reprenons depuis le début, en partant de Shanghai.

De Shanghai à Tongxiang, en TGV

Prix : environ 88 RMB/aller-retour
Temps : 1 heure

De Tongxiang à Wuzhen, en bus

Le chemin que je vous conseille est celui que j’ai pris, mais ce n’est pas le seul chemin possible.
En sortant de la gare, il faudra prendre le bus K281 (31 stations), puis le bus K350 (5 stations) qui vous emmènera directement devant le xizha.
Prix : 5 RMB/trajet (bus K281) et 2 RMB/trajet (bus K350)
Temps : environ 1h30 en tout
Attention :
– Les noms des stations sont indiqués uniquement en chinois et pour descendre, il faut appuyer sur le bouton ;
Avant de monter dans le bus, vous devez soit préparer en avance la somme exacte, soit vous avez alipay, vous installez la carte de transport virtuelle de la ville (桐乡交通卡, pinyin : tóng xiāng jiāo tōng kǎ) et vous payez directement avec le QR code. Dans les bus de Tongxiang/Wuzhen, si vous décidez de payer par alipay, il faut présenter le QR code à la montée et à la descente parce que l’argent est prélevé à la descente.

Temps de visite

On a mis 5 heures à visiter le xizha et moins d’une heure pour le dongzha. Si vous souhaitez visiter tous les recoins du xizha et du dongzha, je dirais qu’il faut rester au moins une nuit sur place.

Exemple de parcours (1 journée)

Xizha => bus gratuit menant vers le dongzha et dont l’arrêt se trouve juste devant l’entrée => Dongzha
En général, les touristes font l’inverse. Ils visitent d’abord le dongzha puis le xizha. Mais, nous, on a fait tout le contraire, ce qui nous a permis d’éviter la foule sur les deux lieux touristiques.


Sources

https://baike.baidu.com/item/国家AAAAA级旅游景区/3575094?fr=aladdin
http://www.wuzhen.com.cn (site officiel, disponible aussi en anglais)
https://baike.baidu.com/item/乌镇古镇/7317754

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *