Mes (més)aventures du mois de janvier 2020 : quand la fatigue me tient

Mes (més)aventures du mois de janvier 2020

Mon mois de janvier 2020 a été bien rempli, voire un peu trop vers la fin. Comme dirait une de mes collègues « on va finir par être sur les rotules ! » et je crois qu’elle a bien raison…

Mais, qu’ai-je donc fait !?

Emotions garanties avec…

Little Women que j’ai vu au cinéma en début de mois. Ne me demandez pas pourquoi je n’ai jamais lu le livre ni vu une des nombreuses versions cinématographiques. Jusqu’à début janvier, j’en avais vaguement entendu parler.

Que dire du film ? J’ai tout simplement adoré et j’ai bien l’intention d’acheter le DVD ainsi que le livre ! Le personnage que j’ai préféré est celui d’Amy. Beaucoup de personnes diront que c’est une vraie peste et je suis d’accord avec eux. Effectivement, quand elle était petite, elle était insupportable. Mais son évolution m’a vraiment impressionnée : en quelques années, elle est devenue tellement mature dans ses faits et gestes qu’on ne reconnaissait plus la petite fille qui faisait tout le temps des caprices. C’est cette évolution que j’ai adoré voir et franchement, j’adore sa franchise. Enfin, son histoire d’amour avec Laurence m’a aussi touchée.

J’ai commencé à regarder le drama chinois, Eternal Love of Dream (三生三世十枕上书, pinyin : sān shēng sān shì shí zhěn shàng shū). Je n’étais pas vraiment enthousiaste au début pour le voir. Son préquel, Eternal Love (三生三世十里桃花, pinyin : sān shēng sān shì shí lǐ táo huā) est un de mes dramas préférés. J’avais tellement aimé l’histoire d’amour entre Yehua et Baiqian ainsi que les décors, les vêtements, les références mythiques, en résumé tout. Lorsque je regardais Eternal Love, je n’avais déjà pas tellement accroché à l’histoire d’amour entre Fengjiu et Dijun, les protagonistes de Eternal Love of Dream. Mais, le drama est pour l’instant mieux que ce que je pensais, je vais continuer à le regarder…

Mes lectures hivernales

Mi-janvier, j’ai enfin terminé la saga Harry Potter en chinois. En finissant la dernière page, je me suis rendu compte que je n’avais jamais vraiment suivi attentivement l’histoire à l’écrit. J’avais déjà lu quelques années auparavant en anglais, mais c’était surtout pour m’imprégner de la traduction. Cette fois, je me suis surtout concentrée sur l’histoire. Lorsque j’ai fermé le tome 7, ça m’a rendue triste de quitter les personnages…

J’ai entamé en parallèle la lecture de Fêtes et rites des quatre saisons au Japon de Laurence Caillet, qui tombait à pic parce qu’une bonne partie du livre est consacrée aux rites du Nouvel An japonais. Grâce à ce livre, j’ai appris tellement de petits détails sur le Nouvel An japonais. Je n’ai pas continué la lecture du livre depuis un bon moment parce que je suis sur un autre livre en ce moment.

Effectivement, dans le cadre d’un club de lecture que j’ai créé, je suis en train de lire Illusions perdues d’Honoré de Balzac. Cela fait un bon bout de temps que je n’ai pas lu du Balzac. J’aime beaucoup son style d’écriture même si j’ai toujours du mal avec certaines longues descriptions. Pour l’instant, je trouve quasiment tous les personnages antipathiques

Mes activités nocturnes

Ce mois de janvier a été propice aux événements nocturnes. J’ai pu tester la nuit au Panthéon (4ème édition) et l’exposition lumineuse intitulée « Océan en voie d’illumination » au Jardin des plantes (2ème édition).

Les deux activités étaient bien. Je n’ai pas vraiment de préférence parce que l’une portait plus sur le côté interactif tandis que l’autre proposait simplement une promenade.

Pour la nuit au Panthéon, on était armés d’une petite lampe torche et d’une fiche avec de simples devinettes dessus pour mieux comprendre le monument et avoir un côté plus ludique. Il y avait beaucoup plus de monde que ce que je croyais, ce qui fait qu’on voyait des rayons de lumière partout dans la crypte. Après avoir rendu les lampes torches, on pouvait monter dans la nef avec un casque audio et une playlist de chansons. C’était une vision incroyable ! Imaginez avoir la nef rien que pour vous, la nuit ! J’ai commencé à mettre de la musique et à observer les peintures sur les murs. Je n’ai pas eu le temps de tout regarder parce qu’il était l’heure de fermer le Panthéon.

La semaine suivante, je suis allée au Jardin des Plantes pour voir les sculptures lumineuses sur le thème de l’océan. Malgré le mauvais temps, j’ai apprécié la promenade, entourée des animaux marins et j’ai pu tester mon appareil photo de nuit. Je vous donne plus de détails ici.

La fatigue me rattrape

Au début de mon service civique, tout allait plutôt bien niveau sommeil : j’étais régulière et je dormais assez. Mais étant donné que je travaille dans l’événementiel, le rythme régulier n’existe pas. Il est donc difficile de garder un équilibre. J’ai donc accumulé un manque de sommeil assez considérable. J’ai passé la dernière semaine de janvier à faire littéralement deux choses, travailler et dormir. J’en avais grand besoin et je me sens beaucoup mieux maintenant.

Après cette magnifique tirade sur ma fatigue, je pose donc ma plume et je rejoins notre petit chat au pays des rêves. (Non, je rigole, je vais d’abord aller lire !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *