Mes (més)aventures du mois de février 2020 : l’Asie à portée de main

Détails du toit d'un bâtiment historique à Séoul - Février

Le mois de février a été riche en aventures extérieures : activités à la Maison de la Culture du Japon à Paris, séjour d’une semaine à Vesoul pour un festival de cinéma et première réunion dans le cadre du club de lecture.

Les événements culturels de la Maison de la culture du Japon à Paris

En février, la Maison de la culture du Japon proposait deux événements culturels qui m’intéressaient tout particulièrement : un atelier sur l’omotenashi (l’hospitalité japonaise, traduction approximative) et une conférence/démonstration sur l’art du kôdô (l’art d’apprécier l’encens japonais) ainsi que le jûnihitoe (tenue de cour formelle des dames à l’époque Heian) tout en faisant référence au livre Le Dit du Genji.

L’atelier sur l’omotenashi était organisé par du personnel de la Japan Airlines. Pendant plus d’une heure, le personnel de la JAL a présenté les principes de l’omotenashi et nous a expliqué l’application de ces principes chez la JAL. Tout cela était ponctué par des exercices très sympathiques. Le contenu de cet atelier était destiné à des débutants en la matière, mais étant donné que je connaissais déjà tout ce qui a été dit, je me suis légèrement ennuyée pour être honnête.

La conférence/démonstration sur le kôdô et le jûnihitoe était extrêmement intéressante : c’était à la fois informatif et ludique. En revanche, je ne savais pas que c’était un événement important pour le centre, il y avait donc une de ces foules !

J’ai appris les bases du Genji-kô, un jeu de fragrances qui s’inspire du livre. Cette petite démonstration m’a d’ailleurs donné envie de me mettre au kôdô ! Puis, nous avons assisté à un magnifique défilé de jûnihitoe bien orchestré. J’aimerais tellement en porter une au moins une fois dans ma vie, mais je ne suis pas sûre que l’occasion se présentera, haha.

En dehors de cet événement, on pouvait observer une exposition sur ces mêmes thèmes dans le hall du bâtiment. C’est grâce à elle que j’ai pu découvrir les différentes couleurs et matières utilisées pour le jûnihitoe selon les saisons ainsi que d’autres informations sur Le Dit du Genji. Que de bons souvenirs, j’ai vraiment adoré comment ça a été organisé !

Le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul

Mi-février, je suis partie sur les routes pour rejoindre Vesoul et assister à mon tout premier festival de cinéma. J’étais là-bas bien évidemment pour le travail, mais j’ai quand même eu le temps de regarder des films (27 films). Vous savez à quel point il est rare et difficile d’avoir accès à des films de pays qu’on dirait « moins connus » sur la scène internationale ? Eh bien, ce festival permet justement d’en regarder. J’ai découvert tellement de films que je ne pourrais pas tout dire en quelques lignes. Pour faire court, j’ai classé les films en deux catégories : « coups de cœur » et « à voir ».

Coups de coeur : John Denver Trending d’Arden Rod Condez (2019), Conte des chrysanthèmes tardifs de Kenji Mizoguchi (1939), La Visite de la fanfare d’Erlan Kolirin (2007), Hava, Maryam, Ayesha de Sahraa Karimi (2019), Millennium Actress de Satoshi Kon (2001) et Les 7 jours de Ronit Elkabetz et Shlomi Elkabetz (2008).

A voir : Saturday Afternoon de Moustafa Sarwar Farouki (2019), Yuki, le combat des shoguns de Tadashi Imai (1981), Le chanteur de Gaza de Hany Abu-Assad (2015)Children of the Sun de Prasanna Vithanage (2019), Ran d’Akira Kurosawa (1985), Dans un jardin qu’on dirait éternel d’Omori Tatsushi (2019), A Bedsore de Shim Hye-jung (2019) et Just Like That de Kislay Kislay (2019).

N’hésitez pas à aller les voir si vous en avez l’opportunité !

Club de lecture : la première réunion

Image représentant un bonhomme manipulé par les autres / "Illusions perdues" de Balzac - club de lecture février
© Marianne de marvellous-adventure.com

Fin février, avec mon amie, on s’est réunis pour la première réunion dans le cadre du club de lecture. (Oui, on est que deux pour l’instant, mais le côté positif est que c’est plus facile à organiser à 2 !) On a remarqué très vite qu’on avait à peu près les mêmes impressions sur Illusions perdues de Balzac : on a adoré le livre ! Si vous voulez un avis plus détaillé (avec quelques spoilers), je vous invite à lire l’article suivant que j’ai écrit : ici.

Nous voilà déjà fin février. A peine le temps de souffler que je dois déjà diriger mon regard vers le mois prochain. Que m’attend donc le mois de mars ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *